Ho’oponopono

‘On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux’               Antoine de St Exupéry

 

Waterfall RainbowHo’oponopono est une tradition Hawaiienne très ancienne de médiation, d’apaisement et de réconciliation visant à rétablir l’équilibre et l’intégrité chez les individus et dans les relations.     La notion de pono est un des piliers de la culture et philosophie Hawaiienne.                             Des pratiques similaires étaient pratiquées sur les îles du Sud Pacifique, y compris Samoa, Tahiti et la Nouvelle Zélande. Dans le dictionnaire Hawaiien, il est défini comme ‘purification spirituelle, une réunion familiale durant laquelle les relations sont rétablies par des prières, l’acte de contrition, la repentance et le pardon mutuel’.

La manière la plus simple et traditionnelle de restaurer cet équilibre en soi, au sein de sa famille, de la communauté et de l’environnement consiste à pratiquer le rituel de

Ho’oponopono au quotidien mais aussi parfois dans une cérémonie plus officielle par les Kahuna lorsqu’une personne est malade ou les enjeux de la communauté (Ohana) sont importants ou la situation tendue. Basé sur les valeurs et concepts traditionnels, ho’oponopono a été adapté pour travailler à l’intérieur de la fabrique de la société moderne.

Littéralement, Ho’o veut dire ‘commencer une action’ ou ‘faire’, pono signifie ‘juste, vrai, bonté, honnêteté, qualité morale, action correcte, excellence, prospérité, attention, utilité, état naturel, devoir, équitable, droit, approprié, détendu, soulagé, nécessaire’. En hawaiien, la répétition d‘un mot apporte de l’intensité et de la force. Ponopono est défini comme ‘remettre en ordre, corriger, réviser, harmoniser, ajuster, amender, régulariser, nettoyer, arranger, rectifier, rendre clair, agir correctement’.

OpennessHo’oponopono est un chemin pour découvrir notre propre lumière, la divinité en nous.          Un chemin humble et simple, ce qui ne veut pas pour autant dire facile car il nous débarrasse de tous nos artifices, parfois difficiles à reconnaître. C’est un processus de purification mentale, une prière de pardon pour rendre les choses justes avec les autres et nous-mêmes. Il doit être fait si nous avons blessé quelqu’un ou nous-mêmes par les pensées, mots ou actions.

Une personne qui pratique vraiment le ho’oponopono est une personne qui fait un inventaire quotidien de ses pensées; toute intention de blesser, toute attitude consciente ou inconsciente de malice, jalousie ou haine doit être déracinée et remplacée avec Aloha. Etre dans l’esprit d’Aloha, c’est reconnaitre la nature divine dans chaque chose vivante.                                                                             Il est aussi utilisé quand quelqu’un a souffert d’une perte grave, causant un trauma émotionnel qui s’imprègne profondément dans les organes internes. Cela affecte l’esprit et amène un déséquilibre. A moins que cela ne soit corrigé et rendu pono, les pensées, sentiments et comportements d’une personne peuvent être affectés. Ho’oponopono vise à traiter le problème dans le but d’en libérer l’énergie négative et de repartir à zéro.

Selon la philosophie traditionnelle, emmagasiner les ressentiments et les actions/pensées toxiques a pour effet de créer du mal-aise et risque d’induire une maladie, psychique et/ou psychologique à la fois dans le corps de la personne mais aussi dans le corps social de la famille ou de la communauté.     La communauté est malade notamment quand l’individu souffre et qu’il brise un tabou (kapu). Réparer et pardonner est un des moyens les plus sûrs de se libérer et de changer le cours des choses dans une direction plus douce et lumineuse pour tous.

PlageToutes les choses sont faites de pure conscience; leur apparence limitée est la condition de la conscience’ dit Maka’ala Yates, un spécialiste de la médecine Hawaiienne, ‘donc, si vous voulez changer quelque chose, vous devez changer le processus de pensée qui affecte la matérialisation de la conscience en différentes formes de la matière et de l’action. Pour le médecin Hawaiien, c’est la seule manière de remodeler sa vie’.

Le processus peut se dérouler de manière informelle ‘entre moi et moi’ pour passer en revue ce que j’ai fait qui n’est pas pono et retrouver mon équilibre. Il peut également se faire en famille chaque soir autour du repas en laissant à chacun un espace de parole et d’écoute pour partager ce qui l’a peiné et ce qu’il regrette d’avoir dit ou fait.

Lorsque le ho’oponopono se déroule dans sa forme ritualisée, la famille est réunie autour d’un maitre de cérémonie. Une prière est dite pour se concentrer et s’assurer que chacun est bien venu avec le désir de se libérer du conflit et non de cultiver l’amertume ou rejeter la faute sur autrui.           On alternera entre la parole de chacun, des recadrages du kahuna et des moments de silence pour permettre à chacun de faire en soi le travail d’analyse et de compréhension concernant sa part dans la situation. Enfin, chacun présente ses excuses et pardonne à ses offenseurs. Une fois les fautes reconnues et pardonnées, elles ne doivent plus jamais être discutées et ressassées et au contraire, leurs énergies doivent être libérées.

‘Il n’y a qu’une seule place où regarder: en nous. Quand nous regardons, faisons-le avec amour’

Comment je fais?

La première chose, j’accepte que je suis responsable de tout ce qui apparaît dans ma vie; ce qui ne veut pas dire ‘coupable’ car ce sont nos mémoires inconscientes qui bien souvent tiennent les rênes de notre vie, nous qui croyons pouvoir tout contrôler. La solution est donc de ‘nettoyer’ ces mémoires.   Nous savons que ce que nous avons créé, nous pouvons le changer, car accepter la responsabilité veut dire accepter le pouvoir; rien n’est la faute de l’autre. Pour changer la réalité, il n’y a seulement qu’une chose sur laquelle travailler … nous-mêmes. Nous sortons alors de notre rôle de victime.

Et comment faire, puisqu’elles sont inconscientes ?

C’est là que nous allons demander à la divinité en nous. Elle peut annuler ces mémoires et les transmuter en vide, avec son énergie d’Amour.               Tout ça est peut être le plus difficile car:   ~ Nous ne sommes pas habitués à accepter cette responsabilité.                                                                                                                                                           ~ Notre Ego ne veut pas lâcher le contrôle.                                                                                                                                                                                                 ~ Il nous est difficile de changer notre habitude d’utiliser le mental pour tout comprendre.

Maintenant le plus facile pour ouvrir concrètement le processus. Comment je fais pour nettoyer?

  • Je deviens un enfant, j’arrête de ‘raisonner’ (je lâche mon mental) et j’accepte le 100% de responsabilité. Ce sont mes mémoires qui ont créé cela/cette situation.
  • Je demande à l’intelligence divine de nettoyer ces mémoires et je répète: ‘Je suis désolé, pardon. S’il y a une mémoire qui a créé cela, s’il te plait efface-la, nettoie-la. Merci. Je t’aime’.
  • Je lâche aussi mes attentes par rapport à un résultat. La seule chose à faire: nettoyer, nettoyer, nettoyer! Et accueillir avec gratitude cette paix qui s’installe dans notre cœur. Quand on a fait le vide, l’inspiration arrive. Et quand elle est là, nous pouvons agir. Nous sommes alors ‘serviteurs du divin’.

Nous comprenons ici pourquoi l’intellect ne dispose pas de toutes les ressources pour résoudre les problèmes, il peut seulement les manœuvrer, les diriger. En faisant ho’oponopono nous demandons de nettoyer et purifier l’origine de ces problèmes, qui sont des souvenirs, des mémoires.                     Nous neutralisons ainsi l’énergie associée à une certaine personne, à un lieu ou une chose.

Dans le processus, cette énergie est libérée et transmutée en lumière pure, et en nous, l’espace libéré est rempli par la lumière. C’est pourquoi dans ho’oponopono il n’est pas nécessaire de revivre aucune souffrance et il importe peu de savoir l’origine ou le pourquoi du comment d’un problème, ni d’où vient la faute, pour que cela prenne effet. Simplement, au moment où nous remarquons en nous quelque chose d’inconfortable par rapport à une personne, un lieu, un événement ou une chose, nous avons la possibilité d’entamer le processus en demandant de nettoyer ce qui contribue à notre problème et en utilisant alors les phrases suivantes:

‘Je suis désolé. Pardon. Je t’aime. Merci’

L’énergie et la vibration de ces mots ont le pouvoir de guérir et nettoyer à tous les niveaux et dans toutes les directions du temps et de l’espace.               Ils sont des vrais mots de pouvoir. Nous pouvons les répéter constamment ou occasionnellement, non dirigé à quelque chose en particulier, bien que nous pouvons les offrir au divin, à notre enfant intérieur ou aux enfants intérieurs des autres.

~~~ ~  ~ ~~~~  ~~ ~ ~~  ~~~~ ~  ~ ~~~

Je suis désolé

Je reconnais que quelque chose en moi (il n’importe pas de savoir quoi) a pénétré dans mon système corps/esprit et crée une partie de la situation, il s’agit donc de demander aux esprits de m’aider à me libérer de cette emprise qui m’assombrit également. Je souhaite prendre ma part de responsabilité et travailler pour en sortir et ne pas répéter les schémas.

Pardon / Pardonne-moi

Au delà de mon propre ressentiment et colère, fondamentalement j’aspire à la paix et harmonie avec les autres et cette phrase permet de me souvenir de cela. Parfois, la douleur est si forte qu’il n’est pas encore possible de s’en rappeler, nous avons alors besoin d’empathie, écoute et soin avant d’aller à la rencontre des autres. En demandant le pardon intérieur, nous ne demandons pas que quelqu’un nous pardonne mais nous demandons de l’aide pour nous pardonner (à nous-mêmes).

Merci / Je te remercie

Pour cultiver la gratitude dans nos vies, la confiance dans l’abondance de la vie et dans sa créativité à résoudre les situations, même les plus obscures. L’expression de la gratitude renforce notre foi dans le fait que tout sera résolu pour le bien de tous.

Je t’aime

C’est se relier à l’énergie Aloha, au delà de toute limites. Je ne peux que t’aimer, et donc m’aimer moi-même et être heureux avec toute chose.               Cette phrase transmute l’énergie bloquée (qui est le problème) en énergie circulante, en nous unissant à nouveau à ce qui est divin.

~~~ ~  ~ ~~~~  ~~ ~ ~~  ~~~~ ~  ~ ~~~

Chemin ForêtIl est bon de se laisser guider par notre intuition car il n’existe aucune règle par rapport à l’ordre des phrases. Nous utilisons alors la série qui nous convient le mieux, celle qui est le plus en accord avec le moment et la situation. Nous pouvons en utiliser seulement une ou deux.

L’aspect principal est que nous sommes en train d’apprendre à nous mettre en rapport avec notre subconscient, connu dans la tradition Hawaiienne sous le nom d’Unihipili. Il est responsable des mémoires, il les reçoit, les stocke et les répète en boucle conformément à sa programmation.                 Il est celui que nous devons apprendre à aimer, en lui demandant pardon pour notre manque de considération et de communication, afin de nettoyer les mémoires répétitives qui produisent les conflits, problèmes et blocages d’énergie qui deviennent par la suite des indispositions psychiques et physiques.

Si nous doutons pendant le processus de nettoyage, il est bon de persister et quand tout sera complètement nettoyé, nous obtiendrons une ‘réponse’,   un signe où nous serons inspiré à faire une certaine action, quelle qu’elle soit. Il est important de se rappeler que ce que nous voyons d’erroné dans l’autre existe aussi en nous, nous sommes tous Un et par conséquent, toute guérison est auto-guérison.                                                                               Dans la mesure où nous nous améliorons, le monde aussi s’améliore. En assumant cette responsabilité, nous comprenons que personne d’autre n’a besoin de pratiquer ce processus, seulement nous.

Penser les phrases à tous moments, jour après jour, maintient une attitude vibrante de bien-être et de compréhension par rapport à toute chose que nous rencontrons. Au cours de la journée, si nous ressentons un quelconque malaise ou un sentiment d’inconfort que nous apporte une certaine mémoire, il est sage de ne pas s’unir à ce sentiment ‘malheureux’ et de demander de nettoyer les mémoires qui le produisent. Une autre phrase très utile peut être pensée: ‘Mes mémoires je vous aime! Je vous remercie de l’opportunité que vous me donnez de vous libérer, et de me libérer!’.

En continuant avec les phrases (ou la phrase) pendant le temps que nous avons besoin, nous pourrons voir un changement remarquable se produire.

Ho’oponopono est un chemin à l’intérieur de soi pour arriver à sentir que nous sommes tous connectés les uns aux autres et que nous sommes Amour. C’est un chemin qui nous amène à la paix intérieure.

 

La prière de Mornah

Morrnah SimeonaMorrnah Nalamaku Simeona était une kahuna native Hawaiienne et une guérisseuse de talent.                           Une éducatrice infatigable, elle était honorée comme un trésor vivant d’Hawaii.

Dans des situations difficiles où nous pouvons nous sentir désemparé, quand les émotions sont en déséquilibre et que les pensées arrivent de façon désordonnée en produisant davantage de peine, voici une autre prière de nettoyage puissante et réputée.                                                                                                             La prière de Mornah couvre tout et tout le monde, comme un véritable baume spirituel.

L‘intention est de nettoyer tout blocage ou résistance, connu ou inconnu, et de nettoyer le chemin pour une inspiration positive et la manifestation du bien pour tous. Nous pouvons la diriger à notre divinité intérieure, une expérience, une vie passée, toute partie de nous-mêmes ou des autres, notre chien et même notre voiture… cela peut ne pas avoir de sens pour notre esprit conscient, mais notre inconscient unihipili  le comprend vraiment. Cela peut être instantané ou un processus graduel, dans tous les cas, cette prière a un grand pouvoir guérisseur.

‘ Créateur divin, père, mère, fils tous en un…

Si moi, ma famille, mes parents et ancêtres ont offensé,

ta famille, tes parents et tes ancêtres

avec des pensées, des mots, faits et actions

depuis le début de notre création jusqu’à aujourd’hui,

nous demandons ton pardon…

Fais que soit nettoyé, purifié, libéré,

coupe toutes les mémoires, blocages, énergies et vibrations négatives

et transmute ces énergies indésirables en lumière pure…

Et qu’il soit ainsi fait ‘